Eglise de Maisonnay

La petite église Notre-Dame de Maisonnay ne paye pas, à première vue, de mine. Pourtant, n'hésitez-pas, allez lui rendre visite. Elle recèle quelques petits trésors sculptés.L'église paroissiale de Maisonnay dépendait, au début du XIIe siècle, de l'abbaye bénédictine de Saint-Jean d'Angely, donné par Guillaume Ier, évêque de Poitiers en 1120. Un écrit du XIVe siècle signale que l'église était à cette époque fortifiée. Aucune trace de fortifications n'est cependant visibles à ce jour. Cette jolie petite église a bien failli disparaître, en 1841, lorsqu'un médecin de La Mothe prétend la posséder depuis la révolution et commence à la faire détruire, cependant comme aucune trace écrite ne vient appuyer les dires du médecin elle sera restituée à la commune. L'église a été classée Monument Historique en 1907.
L'élément le plus intéressant de cette église est son portail d'entrée roman du XIIe siècle. On y trouve une grande variété de motifs, typique de cette époque comme en témoigne l'église Saint-Hilaire de Melle : boutons à cinq pétales, dents de loups, palmettes sur les voussures, feuillages, scènes humaines et animales sur les huit chapiteaux. Sur le plus proche de la porte, à gauche, on peut voir un homme tenant deux chevaux par la bride.
On trouve deux chapiteaux déposés dans l'entrée, l'un d'eux représente une scène de lutte entre deux hommes qui se tiennent par la barbe et le second un visage entouré de feuillages.
Les églises du Pays Mellois sont bâties avec la pierre locale, le calcaire. Certaines strates devaient être de meilleure qualité que d'autres, selon la nature du sol. C'est pourquoi on peut trouver sur certains édifices des colonnes et des chapiteaux littéralement rongés, une dégradation faisant disparaître à jamais les formes romanes.
L'art roman est à son apogée à la fin du XIIe siècle et cela transparaît dans les sculptures de cette église.

79500 Maisonnay