Eglise Saint-Martin

Comme beaucoup d'autres, l'église Saint-Martin de Périgné (classée monument historique en 1913) va voir son plan roman se transformer au fil du temps et des nouveaux courants architecturaux.
L'église de Périgné fait partie de ces édifices romans, et ils sont nombreux, qui ont subi les vicissitudes des différents conflits, notamment les Guerres de Cent Ans et de Religion, très dévastatrices dans la région. Elle fera l'objet de différentes campagnes de restaurations qui modifieront de façon significative son aspect originel.
A l'extérieur comme à l'intérieur on peut distinguer deux parties, la nef et le clocher romans du XIIe siècle et le chœur du XIVe siècle. L'accueil est des plus effrayant aux portes de cette église. Celle sous le clocher abrite, sur un chapiteau, une tête monstrueuse, aux yeux globuleux, qui ne fait qu'une bouchée du sommet de la colonnette qui la soutient. Ses dents acérées ont même laissé les traces profondes de leur passage sur la corbeille. L'autre porte, au mur nord, est ornée, sur une de ses voussures, de motifs ressemblant à de longues tentacules entrelacées. Appartiendraient-elles à cette effroyable tête, à peine rassasiée, perchée à quelques mètres de là?
A l'intérieur les chapiteaux de la nef sont très joliment ornés de motifs végétaux ou animaux. Le chœur aux voûtes gothiques inachevées est bien plus lumineux, éclairé par ses quatre grandes verrières. Diverses ressemblances avec l'abbaye de Celles-sur-Belle laissent à penser que François le Duc dit « Toscane » a pu marquer l'édifice de sa patte.
Une belle statue en pierre du XVIIe siècle, représentant une Vierge à l'Enfant tenant le monde dans sa main est également à signaler.
Cette église recèle bien des mystères, parfois effrayants ou encore intrigants, qu'il est plaisant de découvrir.

79170 Périgné