Comment lire les étoiles en Pays Mellois ?

Lire l'article

On aurait tort de ne pas les admirer plus souvent. Fières au dessus de nos têtes, elles nous indiquent parfois le nord mais nous invitent le plus souvent à l’évasion ou au rêve. On vous y voit déjà à vous procurer le super télescope dernier cri..Que nenni ! Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir du matériel de pointe pour observer les étoiles.

Observer les étoiles avec...ses propres yeux

Savoir contempler les étoiles c’est aussi savoir s’émerveiller sans chercher à comprendre. Il suffit juste parfois de se laisser émouvoir par la lune et ses acolytes lumineuses. Commencez donc ainsi : allongez-vous dans l’herbe sur une petite couverture si nécessaire et levez les yeux vers le ciel ne serait-ce que 15 min. Votre œil a besoin de s’habituer à l’obscurité. Vous serez alors surpris de repérer des étoiles filantes ! Car oui, elles ne sont pas si rares que cela, quand on veut bien prendre le temps de les attendre. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez aussi consulter le calendrier des étoiles filantes. Certaines saisons sont en effet plus propices que d’autres.

Quand observer les étoiles ?

Toute l’année vous croiserez différentes constellations, la carte du ciel évolue en fonction des saisons. Consultez le calendrier des étoiles pour découvrir ce que le ciel vous réserve dans les nuits à venir.

Le meilleur endroit pour observer les étoiles

Au risque de vous décevoir, il n’existe pas de spot ultime pour observer les étoiles. Rassurez-vous, il suffit de choisir un lieu dégagé, à l'abri de la pollution lumineuse, et de pointer le regard soit vers le sud, pour y voir les constellations soit au nord pour repérer la Grande Ourse. A partir de celle-ci vous trouverez l’étoile polaire qui est également le départ de la Petite Ourse (en plus petit et à l’envers de sa grande sœur). Il est à noter que le ciel du nord change moins vite au cours de la nuit.

Que peut-on regarder ?

Vous voici bien installés sur l’herbe ou dans un petit siège incliné juste comme il faut ? Concentrez-vous maintenant à distinguer les couleurs des étoiles. Elles varient du jaune orangé au bleu blanc et vous indiquent la température de ces dernières.

© Didier Darrigrand

Tiens une étoile qui bouge !

Bon d’accord, en plus de nos jolies étoiles scintillantes, vous parviendrez certainement à déceler un avion ou un satellite. Indice : ça bouge et l'avion clignote ! Pour les plus aguerris d’entre vous voici un défi de taille : distinguer les planètes des étoiles. On vous l’accorde, ce n’est pas une mince affaire : lorsque le point est stable, il s’agit d’une planète si elle scintille c'est une étoile. Vénus Jupiter et Saturne sont les plus faciles à observer car très brillantes, tout comme Mars que l'on remarque pour sa couleur rouge.

Ici : la Lune et Jupiter

© Didier Darrigrand

Suivre sa bonne étoile

C’est quand même plus drôle quand on observe les constellations et leur drôle de formes. Pour vous entraîner à les repérer, suivez le chemin des étoiles spécialement concocté par la Bêta Pi. Commencez par repérer la Grande Ourse, la Petite Ourse, le Cygne, Cassiopée, Orion, Scorpion, Lyre, Sirius (la plus lumineuse de toutes et changeant de couleur en permanence), Arcturus ou encore Castor et Pollux. Il est parfois possible que la constellation ne se dévoile pas dans son ensemble. Vous trouverez aussi votre bonheur sur Stellarium en vous entraînant sur des cartes du ciel un peu comme celles-ci (Prailles et Ensigné à droite le 1er juin 2019) :

 

En bonus !

On vous laisse découvrir ce petit jeu vidéo spécialement conçu pour s’entraîner à repérer les chemins étoilés dans le ciel.

Avec quelques outils

sur internet

Stelvision : vous permet d’imprimer votre carte du ciel au lieu et à la date de votre choix. Exemple ici à Melle le 21 juin 2019 :

Avec le téléphone

Si votre téléphone portable ne peut décidément pas se séparer de votre main il existe un tas d’applications pour contempler les étoiles ou préparer l’observation. Google Skymap : l’application vous permettra de suivre les constellations avec le mouvement du téléphone.

L’appareil photo 

Avec un grand angle et un trépied vous pourrez capturer quelques jolies vues d’étoiles (Attention pause longue obligatoire) ou juste les observer !  Ça fonctionne aussi avec votre fidèle paire de jumelles. Pour la lune le zoom ou le téléobjectif de votre appareil est indispensable ! Elle renvoie tellement de lumière que vous pourrez même vous passer du trépied.

Pour aller plus loin

L'association la Bêta Pi et ses soirées astronomie

Contacts : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 68 32 84 44

Les prochaines soirées

Pour connaître toutes les animations proches de chez soi

Les autres clubs d’astronomie dans les environs

Pour les enfants

Le club espace de la Beta Pi : une semaine sur deux le mercredi de 16h30 à 18h30 pour le groupe "tremplin" du club "Espace" (pour ceux et celles qui participent au club pour la première année) et le vendredi de 18h30 à 21h pour le club "Espace" (pour ceux et celles qui ont déjà fait au moins 1 an).

Dans la même collection

Partagez cette page !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux