Actu people : Témoignage exclusif du cavalier de Saint-Hilaire de Melle

Lire l'article

Du glamour, des stars et des paillettes, le Mellois brille aussi par ses grandes stars. En avant première mondiale, voici leurs témoignages exclusifs !

Qui suis-je ?

J’aurais pu surgir hors de la nuit, pour courir vers l’aventure au galop, mais je ne bouge pas. J’aurais pu être celui qui signe son nom à la pointe d’une épée, mais je ne sais plus bien qui je suis.

J'aime bien le nom de Constantin

Oh certains ont bien essayé de m’appeler par différents sobriquets, et d’ailleurs j’aime bien le nom de Constantin. Mais rien n'est moins sûr. J’aurais pu être empereur romain, dont les visions ont offert au monde le « Chi - Rho », un chrisme un peu particulier mêlant les lettres grecques X et P.
Je pourrais être un seigneur local présent pour protéger Melle, ou encore le pourfendeur du paganisme puisque mon cheval emprunt de foi s’apprête à piétiner un être humain, à moins que ce ne fut une allégorie de ceux qui pensent qu’il n’y a pas qu’un mais plusieurs dieux et déesses. 

Toi le frère que je n'ai jamais eu

J’aurais pu être un Saint-Jean au septentrion, et j’aurais eu un frère méridional, mais ce frère là, je ne l’ai jamais eu, et je ne sais pas, s’il avait vécu ce que nous aurions fait ensemble. Il n’est pas là. A qui la faute ?

L'hiver vient

Et puis au nord, là où je marche pour l’éternité, il y fait un peu froid des fois, comme en décembre, et j’aurais été jaloux de trouver mon autre Saint-Jean là où l’été prend sa source et étend sa chaleur. En tout cas, c’est bien en fier porteur des solstices que je vois les signes du zodiaque en dessous de moi, comme si finalement leur ronde m’apportait tout ce dont j’ai besoin, moi qui les surplombe.

Oui, mon buste et ma tête ont été refaits

Qui suis-je moi qui ai vu mon buste et ma tête refaits au cours du temps ? Les gens d’il y a plus d’un siècle savaient-ils ce qu’ils faisaient ? Je l’ignore. Ce que je sais, c’est que je suis admiré de tous, et ça, ça vaut bien tous les noms.

Pour le rencontrer

Rendez-vous à Melle à l'Eglise Saint-Hilaire, vous ne pourrez pas le louper !

Dans la même collection

  • Lundi 1er juillet : La déesse de l'abondance
  • Lundi 15 juillet : L'outarde canepetière

 

Partagez cette page !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux