Souvenirs d'enfance d'une fille de pâtissier

Lire l'article
Nos souvenirs d'enfance sont toujours présents à nos côtés et il n'y a pas un moment où on n'y pense pas. Et si je vous proposais de vous replonger dans les souvenirs d'enfance de ces Mellois qui ont accepté de nous confier leur histoire et parfois même leurs secrets de famille...

Qui n'a pas envié ou rêvé, vous qui êtes de grands gourmands comme moi, d'être un enfant de pâtissier avec tous ces supers avantages ? Moi si, du coup il a été assez facile d'aller à la rencontre de Cécilia Caillebault fille du pâtissier-confiseur, chocolatier et glacier Gilles Caillebault installé à Lezay pendant 24 ans. Petite dernière d'une tribu de 4 enfants qui est tombée dans un "cul de poule" quand elle était petite. Elle a accepté de me rencontrer et de partager ses souvenirs et les coulisses de la pâtisserie familiale.

Ma gourmandise préférée le pain au chocolat. Humm...

Le premier souvenir qui restera à jamais gravé dans ma mémoire, c'est l'odeur des pains au chocolat tout juste sortis du four, le bruit de la pâte levée qui croustille et le parfum du chocolat fondu... Un vrai délice autant pour les yeux que pour les papilles.

Mon papa était un vrai magicien, j'adorais l'observer préparant tous ces différents gâteaux plus beaux les uns que les autres. J'avais quand même une petite préférence pour la forêt noire. Voir cette jolie chantilly montée comme un nuage de lait, avec cette génoise tellement belle et gourmande, et la cerise sur le gâteau, signe qu'on pouvait en faire presque qu'une bouchée. La marquise au chocolat me faisait tout aussi fondre. Sentir cette bonne odeur de chocolat fondu qui brillait de mille feux pour se mélanger ensuite aux autres ingrédients, humm... rien que de vous en parler j'en mangerais bien un bout. Et oui, je ne le cache pas, je craque totalement pour le chocolat...


Atelier de pâtisserie

Mes petits plaisirs...

souvenirs d'enfance

Sur la photo vous m'avez reconnue non ? Bon là je venais juste de faire un tour dans la boutique avec mon doudou préféré qui ne me quittait plus surtout pour aller grignoter deux ou trois petites sucreries.

 

Pour tout vous dire, j'adorais inviter mes copines au goûter non pas pour les supers pains au chocolat de papa, mais pour aller chiper en secret deux ou trois bonbons en passant par la boutique. Chut !! Tout ça reste entre nous.


La boutique de maman remplie de sucreries et de gourmandises

Un souvenir que j'aime bien me rappeler c'est la petite sonnette d'entrée qui nous alertait quand quelqu'un rentrait dans la boutique. Moi, de la porte, je pouvais observer les clients sans que vous puissiez me voir. Dès que maman partait à la rencontre des clients, j'adorais faire des grimaces cachée derrière la porte.

Ma maman Josette faisait son maximum pour vous accueillir au mieux et surtout toujours avec le sourire.

J'aimais beaucoup observer ma maman qui préparait la vitrine, elle était très ordonnée et avait à coeur de faire plaisir à ses clients.

Une petite photo souvenir

devanture magasin

 

 

Toutes les photos ont été prises il y a plusieurs années déjà, celle-ci vous rappelera certainement des souvenirs, peut-être que vous aussi vous avez franchi la porte de notre pâtisserie et avez craqué sur quelques douceurs que proposaient mes parents. Maintenant le magasin est fermé depuis 18 ans, car il était temps pour eux de prendre un peu de bon temps et de transmettre leur passion aux petits enfants. 

Si vous avez envie de craquer pour une petite douceur c'est toujours possible avec les deux autres boulangeries dans la ville : la boulangerie de M.Veau place de la Payse et la boulangerie de Jardet Stéphane rue de Vaugru.

 

 

 

Cécilia Caillebault.

Dans la même collection :

  • Souvenirs de fêtes foraines d'André Ravion à partir du 2 septembre.
  • Souvenirs d'enfance d'Aline et les tourtisseaux de sa grand-mère à partir du 16 septembre.