Une mine d’or à Brioux-sur-Boutonne ?

Lire l'article

Ils sont souvent fantasmés et on les imagine déjà dans de folles aventures. Pourtant derrière ces lieux, ces métiers, se cache bien plus qu’un scénario bien ficelé à la Hollywood ! D’une mine d’or en passant par des mines d’argents ou les vestiges archéologiques d’anciennes villas romaines, partez sous escorte, explorer les secrets de nos pépites Melloises.

Comment ? De l’or en Mellois ? À en croire le panneau du lieu dit « La Mine d’Or » à Brioux-sur-Boutonne, cela semble ne laisser aucun doute… et pourtant ! Passionné d’histoire, archéologue de formation, Ludovic Malécot, directeur du Musée de Rauranum nous met sur la voie.

Retour vers le futur

Pour y voir un peu plus clair, remontons le temps jusqu’au IVe siècle. À l’époque Brioux-sur-Boutonne est un peu « The place to be ». Elle bénéficie d’un emplacement de choix, pile sur la voie romaine qui relie Poitiers à Saintes. Brioux est donc une ville étape comme Rom l’était à l’époque. D’ailleurs Brioux viendrait du celte « briu » qui signifie « pont ».

Un atelier monétaire

Quelques siècle plus tard, Brioux reste encore un lieu stratégique, et ça, le pouvoir chrétien l’a bien compris et y installe un atelier monétaire. Très vite, des monnaies mérovingiennes, appelées « triens » sont frappées. L’atelier se développe alors et y devient très actif. Si les monnaies sont effectivement bien réalisées à Brioux, d’où provient l’or ?

De l’or dans le sol ?

Notre fidèle historien Emilien Traver a d’ores et déjà conté l’histoire du lieu en nous mettant un peu l’eau à la bouche. En effet selon ce dernier une mine d’or aurait bel et bien existé… Et pourtant si l’on se penche sur ce que le sol nous réserve, point d’or mais un autre minerai argenté déjà exploité à Melle, j’ai nommé la galène ! Pour en savoir plus sur son exploitation, Jean-Philippe Marnais des Mines d’Argent des Rois Francs à Melle vous en dit un peu plus juste ici. Mais ne blâmons pas Emilien Traver car lorsque ces pépites argentées sont suffisamment frottées, elles ressemblent étrangement à de l’or…

Derrière les mots

L’étymologie de Mine d’or peut aussi nous mettre sur une autre voie, cette fois bien loin des trésors que l’on s’imagine. Selon certains historiens, l’or ferait référence à l’eau, à son passage sous un pont ou tout du moins une zone très riche en eau. La Boutonne y a effectivement toute sa place ! Quant à la mine, c’est aussi une unité de mesure utilisée dans l’antiquité. Elle correspondait à environ 606 g. Lorsque l’on sait que la voie romaine traversant Brioux-sur-Boutonne était aussi utilisée pour le commerce du sel, l’hypothèse de cette explication nous apparaît plus parlante.

Notre or

Aujourd’hui, la mine d’or à Brioux-sur-Boutonne n’est ni plus ni moins qu’un lieu-dit au passé mystérieux. Toujours est-il que l’or existe bel et bien...Notre or à nous, c’est le broyé du Poitou, le gâteau fromager ou encore le tourteau fromager ! L’entreprise Les Légendes du Poitou, installée sur les lieux a repris le flambeau et nous concocte des petites douceurs bien ancrées sur le territoire.